Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Metallica – Hardwired… To Self-Destruct

Messieurs, asseyez vous. Je serai le représentant du jury qui a analysé votre projet de groupe. Sachez que je vais procéder aux remarques globales avant de vous donner vos notes individuelles. Avant de débuter, j’aimerais juste vous signaler qu’on a été cool sur le délai. Parce que 8 ans, c’est quand même exagéré mais bon, rassurez vous, ça n’a pas compté dans la note finale.

Un double album sans distinctions

On a noté plusieurs petits trucs qui nous semblent pas top sur cet album. Premièrement, le son est un poil trop lisse. Il manque d’un grain, d’une agressivité qui aurait été le bienvenu. Certes, l’ensemble est bien produit, mais peut être trop. Sur certaines chansons, on croirait entendre votre ancien projet Load/Reload, et on s’en serait passé. Ensuite, pourquoi un double album ? L’idée n’est pas mauvaise, mais on aurait aimé une distinction plus marquée entre les 2 parties. Pour le reste des remarques, ça sera dans votre appréciation personnelle. Mais en global, l’album a été très bien reçu par le jury, qui a été un peu décontenancé lors de sa première écoute, mais qui a su capter l’essence de ce Hardwired… To Self-Destruct. Chaque morceau a son identité et est reconnaissable. Aussi, on salue l’hommage à Lemmy que vous avez rendu avec « Murder One ». Très belle chanson et très beau clip.

Lars Ulrich : 14/20. Mention « Les rageux vont rager »

Lars, le jury a apprécié les efforts mis pour que vos parties de batterie ressemblent à quelque chose. Et clairement, votre jeu est plutôt bon sur cet album. Néanmoins, il faut faire quelque chose avec votre son. Soit vous payez au monde les conneries que vous avez dites, soit le producteur ne vous aimait pas. Dommage car depuis quelques années, votre capital sympathie est remonté en flèche. Il partait de bas, je vous l’accorde. Reste à confirmer les efforts en live, mais si vous maintenez le niveau des dernières prestations, nul doute que les haters ravaleront leur salive.

Kirk Hammett : 12,5/20. Mention « Wah WAh WAH WAH WOulouloduloudloduldou »

Monsieur Hammett, vous avez la plus mauvaise note du groupe. Alors 13 ça reste bien mais on était obligé de sanctionner la perte de votre téléphone qui contenait 250 idées de riffs. Du coup, pour la première fois depuis Kill Em’All, vous n’avez pas participé à l’écriture des chansons. Seuls James & Lars ont ce mérite. Et puis, on a compris que vous l’aimiez votre pédale Wah Wah, mais vous en usez un peu trop. C’est dommage parce que vous êtes un très bon guitariste mais on a l’impression que vous êtes une caricature de vous même. On sait que vous pouvez faire mieux c’est pour cela qu’on a été un peu sévère sur la note.

Robert Trujillo : 16/20. Mention « J’existe enfin »

Robert on est plus que content de voir votre progression. Dans l’ombre lors de Death Magnetic, vous avez enfin un rôle important. Votre basse est beaucoup plus mise en avant dans le son et ça fait vraiment plaisir. De plus vous faîtes les chœurs, qui auraient pu être un peu plus présents mais c’est du chipotage. Alors qu’avant on pouvait se demander pourquoi avoir rejoint ce groupe, maintenant on est satisfait de voir que vous vous imposez. Notamment sur « Spit Out The Bone » qui est une des pépites de cet album ou encore sur « ManUNkind » ou vous jouez l’intro, à la manière d’un « My Friend Of Misery ». Notre seul regret est que sur « Murder One », qui est en hommage à Lemmy, vous ne soyez pas l’élément principal. Mais sinon, nous sommes très heureux de vous sur ce travail.

James Hetfield : 18/20. Mention « Ooh Yeah »

Il faut croire que comme le vin, vous vous bonifiez avec l’âge monsieur Hetfield. Vos riffs sont saignants, votre voix est incroyable, votre charisme n’a pas bougé. Vous êtes le leader et personne ne peut contester ça. Vous êtes le patron et vous le resterez jusqu’à la fin. Que ça soit dans une voix un peu criée ou dans un registre plus mélodique, vous faites le travail sans sourciller et vous donnez une leçon aux autres. Mention spéciale à la chanson « Halo On Fire » qui a été très appréciée par le jury.

Note Globale de l’album : 17/20. Mention « Merci pour ce putain de moment »

C’est votre 10ème album studio et dieu sait qu’il était attendu. Fort heureusement, vous êtes au rendez-vous et vous montrez que vous restez les papas du game. On va sortir du lot « Hardwired », « Am I Savage? » et « Here Comes Revenge » qui sont un poil en dessous. Mais rien d’alarmant. On a aimé aussi les quelques touches nous rappelant St Anger, dans les riffs, les sons, l’univers présent. On apprécie aussi l’effort de fournir 12 clips pour les 12 chansons présentes. Merci beaucoup pour votre travail et félicitations.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén