Mama’s Gun – Mama’s Gun Debut Album

Nous vivons dans une époque formidable. La musique est désormais a portée de tous. Ce qui a laissé libre court aux artistes de tout genre de puiser dans des ressources infinies de styles et d’époques différentes pour créer une alchimie parfaite entre vintage et nouveautés. Dans ce contexte, surgit un trio limougeaud plongeant eux aussi leurs instruments dans cette mixture rappelant le rock des années 70. Sorti de ce chaudron arrive Mama’s Gun, et leur premier album éponyme qui se dresse fièrement devant nous.

Lors de votre première écoute, vous aurez tous ce sentiment de confort. Nous sommes en terrain connu, un rock stoner vintage au riffs directs. Il en sort une musique profondément ancrée dans une volonté de rendre hommage aux vieux groupes qu’on a tous fait tourner sur notre platine. Mais bien plus qu’une simple inspiration, on ressent un melting pot d’influences et de décennies diverses. La recette mélange sans difficulté des riffs de Queens Of The Stone Age ou de Clutch, avec une production chaleureuse, rappelant Led Zeppelin et ses fils spirituels comme Rival Sons pour notre plus grand plaisir.

La mélodie qui en ressort est charismatique, chaque instrument sonne à la perfection pour ce style. La voix de Théo Jude, qui s’occupe aussi des fûts, colle à l’ambiance. Une voix chaude avec quelques échos pour accentuer l’effet stoner rock. En témoigne le single sorti pour défendre leur disque :Both Sides Of Your Mind. Cette chanson fédère par sa qualité de production et de ses riffs.

L’album va alterner entre ambiances vives et passages à la porte du psychédélisme qui vont servir d’interlude au milieu de l’album. Une partie downtempo à la limite du doom sur l’introduction Electrical Redeemer ou la lancinante piste acoustique Righteous Hand permettent de démontrer le talent des musiciens. Ces titres sont là pour nous servir un autre versant de la qualité de cet album. Et l’on voit aussi que les artistes ne se sont pas limités à quelques références pour leur production.

La fin de notre écoute va s’accélérer pour retomber dans ce rock chaleureux du début. Dans ces morceaux se trouvent les passages les plus palpitants. Que ça soit une montée de puissance suivie d’un break sur Greed ou bien toute la chanson Sun Haters, Moon Lovers, sorte de jam psychédélique qui déclenche l’outro.

Cet album est un premier coup réussi pour le trio de Limoges. N’ayant rien à envier aux grands noms de la scène, ils démontrent avec ferveur leur capacité à nous assaisonner avec des riffs plus qu’efficace et une production à la hauteur du style. On ressent cette vibe nostalgique de la bonne époque du rock des années 70 mélangées aux groupes plus récents. Cette mixture est plus qu’agréable aux oreilles et on en redemande volontiers.

Il en découle une musique cohérente, qui saura ravir tous les amateurs de rock vintage et de stoner. Je ne peux que vous conseiller cette petite pépite, qui n’a pas à avoir honte. Pour un premier album, Mama’s Gun frappe fort et je leur souhaite une très belle carrière.

L’album sort le 15 Novembre via la Klonosphère et si vous êtes en manque d’un stoner rock remarquable, allez jeter une oreille à ce petit groupe qui promets du grand et se rajoute à notre belle liste de groupes de fuzz français talentueux !

Chansons préférées : 

  • Both Sides Of Your Mind
  • Itchock
  • Father Fever
  • Sun Haters, Moon Lovers