Liam Gallagher : Why Me? Why Not.

Depuis le temps, on commence à connaître Liam Gallagher par coeur : dès qu’il exhibe multi-médias en chiant aveuglément sur son frangin, c’est qu’un nouvel album arrive. Et ça n’a pas raté, puisqu’est sorti ce 20 septembre Why Me? Why Not, deuxième album solo du grincheux à la parka, co-écrit avec Andrew Wyatt, producteur et songwriter qui a écrit notamment pour Miley Cyrus, Lady Gaga, Bruno Mars ou encore Lil Wayne, c’est vous dire à quel point cette ligne ressemble à un kamoulox géant.

Le saviez-vous? Cet album s’appelle ainsi en hommage à deux dessins de John Lennon.

Celui qui détient le titre peu enviable de mancunien le moins souriant de la planète présente donc ses 11 nouveaux titres, notamment le single « One Of Us », qui, surprise (non) évoque sa relation avec son frère Noel.

« One Of Us » est donc une pièce de plus à apporter au dossier « Liam Gallagher est schizophrène », lui qui a milité pour la reformation d’Oasis tout en traitant Noel Gallagher de dickhead (les non-anglophones, eux, parleront de tête de noeud.)

Nonobstant cette pathologie familiale chronique, ce nouvel album s’avère plutôt chouette à écouter, bien qu’un peu inégal. Petit conseil : ne perdez pas 3mn59 de votre vie sur « Halo », qui est une bonne purge des familles, ne rendant pas grâce aux inspirations Lennonesques de Gallagher.
Il ne s’agit pas d’une énorme surprise, mais l’influence sixties de Liam est omniprésente, que ce soit sur l’excellent O.V.N.I. qu’est « Alright Now », ou encore sur « Meadow ».

Liam se fend même d’une petite balade sans prétention, et assez réussie (
Once), qu’il parvient à chanter en live. Pour ceux qui ont vus Oasis en live, vous constaterez un réel changement. Pour les autres, grosso modo, il chantait un peu comme une pelle.

Cependant, ne nous méprenons pas : Liam Gallagher n’a rien révolutionné, ni même réinventé. Il se contente simplement de servir du Gallagher, empreint de ses influences. Et au final, c’est tout ce que l’on demande. Mais reformez Oasis, les mecs, faites pas les cons, c’est pas trop mal quand vos deux têtes de noeud bossent ensemble.