Vendredi Warzone #22 – Trail Of Lies

Parlons peu mais parlons bien en ce dernier vendredi dans les locaux de l’entreprise avant un bon moment avec la bagarre la vraie. Aujourd’hui je vous parle d’un groupe qui nous vient de Syracuse (pas la ville en Italie mais celle dans l’état de New York) : Trail Of Lies !

Cette semaine je vais être incapable de vous expliquer comment j’ai découvert le groupe ni même quand c’était précisément, ma mémoire me fait défaut. Je sais en tout cas que c’était en 2018 avec leur album W.A.R qui m’avait pris aux tripes dès la première écoute car même si le groupe ne réinvente pas la roue avec son hardcore qui tend fortement sur le metallic hardcore par moment, c’est très bien fait. Imaginez un mix entre Earth Crisis et le Hatebreed des débuts pour avoir une idée globale du son de Trail Of Lies.

La grande force à mon sens de Trail Of Lies (mais sans doute ce qui va rebuter pas mal de monde) est le chant de Tom qui n’est pas du tout retouché et peut faire penser un peu à celui de Brendan d’Incendiary.

Tout comme Year of the Knife dont j’ai parlé dans un épisode précédent, Trail Of Lies met très en avant son appartenance à la scène Straight Edge faisant de ce mode de vie le motto de la musique et des paroles. Je vous renvoie au double single (« Fearless » et « Strong Willed ») sortit en 2019 pour vous plonger dans l’univers distinct du groupe !

J’ai pu voir le groupe en juillet dernier pour son tout premier passage dans l’hexagone et c’était tout aussi bonnard que ce que les vidéos de Hate5Six en montrent. Je n’ai pas perdu mes dents mais il faut avouer que j’avais le bras en écharpe alors je suis resté plus en retrait cette fois-ci !