Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Slipknot : .5: The Gray Chapter

Quoi qu’on en dise, un album de Slipknot est toujours attendu. Et quand on sait qu’il s’agit du premier sans Paul Gray, décédé et sans Joey Jordison qui a quitté le groupe, on était en droit de se poser des questions. Est-ce que le nouveau batteur va tenir le choc? Est-ce que la violence de Slipknot restera là ou au contraire, le groupe prendra un virage vers du Stone Sour (groupe qui contient comme chanteur, Corey Taylor, chanteur de SLipknot)?

Répondons à ces questions : Est-ce que le nouveau batteur va tenir le choc?

Oui, grandement le nouveau batteur est typiquement là ou il fallait qu’il soit. Ou plutôt, il ne se trouve pas dans la veine de Joey Jordison. Jay Weinberg, puisqu’il s’avère que l’ancien batteur d’Against Me soit le nouveau batteur de Slipknot, fait du bon boulot derrière les futs. Il n’en fait pas trop en terme de roulement, par contre, il utilise beaucoup la double pédale, notamment dans « Skeptic ».

Le fait est que la batterie est bien soutenu par des percussions qui n’hésite pas à accentuer la lourdeur de la chanson, notamment pour la fin de « Killpop ». Sinon dans sa globalité, l’ensemble batterie/percussions est bien huilé.

Maintenant est-ce que la violence de Slipknot est toujours là? On est en droit de répondre oui. Quand on entend « The Negative One », « Lech » ou bien « Custer », on sait qu’on a du Slipknot. Surtout pour la dernière citée. Le refrain est violent, à la manière d’un « People = Shit ».

Dans sa globalité, la partie instrumentale est dans une volonté de jouer fort, et de façon brutale, comme le groupe a su faire par le passé. The Gray Chapter contient d’autres morceaux ou Corey use de sa voix claire. « The Devil in I », « The One That Kills The Least » ou encore « If Rain is What You Want ». Mais ça symbolise bien Slipknot.

Reste à parler de l’hommage à Paul Gray réalisé. Par le titre de l’album notamment, mais surtout par la chanson « Goodbye ». Ballade assez poignante ou les paroles font référence à la mort de Gray, et aux semaines/mois qui ont suivi ce moment difficile.

Cet album est un très bon album. Pour peu qu’on soit intéressé par le style musical des gars de l’Iowa, on trouvera son bonheur parmi les 64 minutes de musique proposées. Nouvelle formation, nouvel album, même talent, même envie, même violence. Ce chapitre mérite plus qu’une simple lecture.

site de rencontres russe gratuit

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén