Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Music Monday #150 : Holy Fawn – Death Is A Relief

Pour le 150e Music Monday, il fallait faire quelque chose de marquant. Plutôt que de sortir les cotillons et les serpentins, on va laisser cet espace pour une personne qui va bientôt rejoindre l’équipe Granny. Mesdames et messieurs, ce MM vous est servi par monsieur Léo du podcast The Dark Side Of The Prog. Une apparition qui en appelle d’autres.

Un peu plus de 2 ans après la sortie de leur excellent EP The Black Moon, Holy Fawn nous offre un tout nouveau single du nom de « Death Is A Relief », accompagné d’un clip. De l’eau a coulé sous les ponts depuis, les Arizoniens se retrouvant à partager des tournées avec des grands noms de la scène actuelle comme Deafheaven, Cult Of Luna, Caspian, Alcest,… Rajoutez à cela une petite tournée en headline qui se déroulera (normalement) fin d’année 2022 et vous avez le cocktail pour une ascension vers les sommets. Doucement, mais surement.

Si vous ne connaissez pas Holy Fawn, sachez qu’ils définissent parfaitement bien leur musique eux même :

« Four creatures making Loud, Heavy, Pretty Noises »

Un joli paradoxe me direz vous, mais leur son pourrait être assimilé à un savant mélange entre du Shoegaze, du Doom, du Post Black et du Screamo.

Le 15 janvier 2022 à 20h heure française, le groupe nous publie une vidéo assez cryptique sur leurs réseaux sociaux qui nous laisse apercevoir une femme au beau milieu de nul part. Ces passages sont entrecoupés par 4 mots, formant au final « Death Is A Relief ». Leur retour sera bien pour 2022, et le single arrivera sous ce nom 3 jours plus tard.

Le morceau débute avec une plage ambiante, venant pas mal rappeler les interludes des sorties précédentes (« rencontre gratuite par tchat« , « site de rencontre de personne riche » et « Tethered« ). S’ensuit une brève accentuation Shoegaze, ainsi que des chœurs doux et l’entrée de la voix de Ryan Osterman plus robotique qu’avant.

Le morceau ne cessera de durcir le ton, « Death Is A Relief » étant une longue montée en tension comme ils savent si bien le faire, avant de totalement exploser à 3min40 et l’arrivée du chant crié. Ce nouveau single s’inscrit parfaitement dans la continuité de Death Spells et de The Black Moon, mais sans faire un copié/collé de leur recette. Selon ce que peuvent nous laisser penser les Arizoniens, le nouvel album devrait arriver cette année, tous les fans étant plus qu’impatient de le découvrir. Holy Fawn commence à grandir et se construire une renommée, en espérant que ce futur opus viendra leur apporter la notoriété qu’ils méritent amplement.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén