Hellfest 2016 : 19/06/16 – Le dimanche, c’est jour de messe.

Dernier jour de notre week-end en terres Clissonnaises et quel jour mes aïeux avec un enchainement de concerts pas piqués des hannetons. Allez, on vous détaille tous ça.

DragonForce (M) : Je ne sais que dire, c’était le meilleur concert de ma vie, j’ai chevauché des dragons, tué moult hordes de gobelins et sauvé la princesse. Non, plus sérieusement, le concert a eu beaucoup de soucis techniques et une grosse caisse trop présente, ce qui fait que dès qu’il y avait de la double pédale, on entendait “prrprrprrprrprrprrprr”” et c’est dommage. Après c’etait génial car les mecs s’en battent littéralement les couilles, et ça mes amis, c’est beau jeu.

(T) : THROUGH THE FIRE AND THE FLAMES WE CARRY OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!!!!!!!!!!

© Trexsound.com
© Trexsound.com

Gojira (M) : Alors là, grosse incompréhension au niveau du running order. Alors que le groupe fait toutes les têtes d’affiche, a son article dans Télérama et est au Petit Journal, en pleine reconnaissance pour leur nouvel album, le groupe n’a le droit qu’à un timide 50 minutes à 16h45. Le monde était là, sur ce point aucun souci, mais on aurait aimé voir le groupe en figure de proue du dimanche. Cependant leur prestation était exemplaire, même si le son souffrait du même souci que Dragonforce au niveau de la batterie.

(T) : Je les ai loupé en 2013 au Transbordeur de Villeurbanne, ce qui avait provoqué un sentiment de dépit chez moi. Je ne comptais donc pas rater ce concert surtout que Magma venait de sortir et que cet album est une tuerie. Et le concert a suivi cette lancée. Ce quatuor a tout pour devenir une des têtes d’affiches du metal dans quelques années quand Metallica et les autres s’en iront.

© Valentin Gaborieau
© Valentin Gaborieau

Kadavar (T) : Tiens, et si on allait voir les Allemands ? Tiens, et si on se barrait au bout de 3 chansons parce que c’est toujours la même chose ? Voilà le résumé de ce concert.

Megadeth (T) : Ils m’en devaient une ces cons. Après avoir annulé en 2014 suite au décès du frère de David Ellefson, Megadeth était enfin là et dieu sait que je suis heureux de les avoir vus. J’ai pu gueulé sur « A tout le monde », « Peace Sells » ou encore « Holy Wars ». Et si la voix de Mustaine est pas au top, ses qualités de guitaristes sont toujours indéniables. On se rend mieux compte de la puissance de ses riffs. Super concert qui était le début de mon quatuor de la folie avec Ghost, Black Sabbath et Refused pour conclure.

Ghost (M) : Alors la, on attaque du lourd. Ce groupe, je l’ai vu plusieurs fois, la première fois, il est de suite rentré dans mon top 5 des meilleures prestations live. Et là, je ne sais pas quoi dire. Les soucis de batterie se sont comme envolés pour la messe du Pape et des goules. (C’est possible que ce soit à cause du fait qu’il n’y ait pas de double pédale. Plus que possible même.) Et là, la grande claque. Le groupe était en place, et nous a fait une belle surprise. La chorale d’enfants qu’ils avaient annoncé est venue. Et nous en a mis plein les yeux. Les poils au garde à vous, les larmes aux yeux, Ghost a enchanté ce HF 2016 et est, pour moi, la meilleure prestation du festival.

(T) : Je risque d’être redondant mais je m’en fout. Ghost sera la tête d’affiche du Metal dans 3 ans. Ce groupe est juste incroyable. Chaque show est dingue et celui du HF fut grandiose. « Monstrance Clock » résonne encore dans ma tête près de 3 mois après le live. Les frissons sont toujours là et l’émerveillement à jamais gravé dans ma mémoire. Et pourtant c’était ma 4ème fois avec eux.

Black Sabbath (M) : Je ne vais pas mentir, je n’avais jamais spécialement écouté Black Sabbath, je connaissais quelques morceaux. Non pas que je n’aime pas, mais disons que j’ai eu beaucoup de choses à écouter avant d’arriver à Sabbath. Et là, c’est un regret que j’ai. J’aurais aimé connaître tous les morceaux de ce groupe mythique. Le show était juste génial. Certains râleront sur le long solo de batterie. Mais ceux qui font ça. NIQUEZ VOUS. On a un des meilleurs solos live ever, et vous voulez le raccourcir? Sérieux. Taisez-vous.

(T) : « Ouais, ça va être cool mais bon, dommage qu’il y ait Puscifer en même temps ». Voilà mon état d’esprit avant le concert. Puis Ozzy et sa bande a débarqué avec le son de cloche de « Black Sabbath », et j’ai crié telle une ado devant les One Direction. Et j’ai pris mon pied encore plus qu’il y a 2 ans. Messieurs, merci pour tout. Vous avez été grandiose.

© Eric Ozirith
© Eric Ozirith

Refused (T) : Dire que j’attendais Refused est un euphémisme. J’avais coché les Suédois depuis très longtemps et personne n’aurai pu m’empêcher de terminer mon Hellfest avec eux. Et quelle mandale dans la gueule j’ai pris ! Première chanson, « Elektra », dernière chanson « New Noise ». En terme de bagarre, on est plutôt pas mal. Et en parlant de « New Noise », ce fut la seule fois du fest ou j’ai tout posé, et que je me suis laissé aller dans la fosse avec les bagarreurs. Et que ce fut bon. On ne pourra jamais m’enlever le fait que j’ai vu Dennis Lyxzén chanter en live. Et si jamais ils avaient la bonne idée de passer du côté de Lyon, on ne gueulerait pas.