Ghost – 24/11/15 @ Radiant, Caluire

Ce 24 novembre était une soirée marquée sous le signe de la première fois. Premier concert après les évènement de Paris pour votre serviteur, première fois au Radiant, première fois devant Ghost, mais aussi première apparition à Lyon pour les Suédois. Si on dit que la première fois c’est toujours décevant, ici c’est tout le contraire.

Encens, fumées, chant religieux, l’ambiance est tout de suite installée et pendant 1h30, on sera habité par une force qu’on ne contrôle pas. Une heure et demie ou Papa Emeritus III énoncera ses sermons, ses chansons, ses interludes, sous le regard passionné d’un public nombreux et conquis dès les premières notes de Spirit, chanson introductrice du show. Un univers emprunt de religion, qu’ils n’hésitent pas à utiliser à fond avec l’apparition de deux nonnes, qui ont distribué osties et vin pour les personnes présentes tout devant. Mais un univers qu’ils prennent un malin plaisir à détourner dans leurs chansons, remplies d’amour, de sexe et de satan.

Papa Emeritus III
Papa Emeritus III (©Lukas Guidet)

9 chansons de « Meliora », leur dernier album, 6 d’« Infestissuman », leur deuxième, 2 d’« Opus Eponymous », leur premier, et une reprise qui sort de l’Ep produit par Dave Grohl, et qui se nomme If You Have Ghost » du fait de la reprise de Roky Erickson, jouée par Ghost et dont on parlera un peu plus tard. Papa Emeritus 3ème du nom a enchanté le public par sa qualité vocale, mais aussi à parler avec le public. Si la colonne vertébrale de son discours semble la même, il prend la peine de rajouter 2-3 vannes et d’interagir avec le public présent. Notons qu’il change de costume de scène, oú il troque sa toge de pape pour un costume queue de pie des plus élégants, au moment de la chanson Year Zero

A Nameless Ghoul
A Nameless Ghoul (©Lukas Guidet)

Les Goules sans nom ont été sans fautes dans cette soirée intense, bien portée par un son aux petits oignons. J’avais entendu que du bien du Radiant avant, et il faut reconnaître que les louanges sont méritées. Autres techniciens à saluer, ceux s’occupant de la lumière. La qualité de ce concert est grandement due au duo son et lumière, essentiel pour ressentir parfaitement ce que Ghost souhaite nous faire passer comme émotions.

On ne sait pas oú placer Ghost dans le paysage musical. Rock, hard rock, doom, heavy metal, leurs influences sont tellement nombreuses qu’ils arrivent à créer un univers et un son bien à eux. Et pour ceux qui avaient des doutes quant à la capacité de Ghost a être burné, je ne peux que vous conseiller d’aller voir ce groupe. N’importe oú, n’importe quand.

La Keytar
La Keytar (©Lukas Guidet)

Pour conclure je crois que merci s’impose. Merci au Radiant, pour m’avoir permis de voir un des meilleurs concerts de ma jeune vie. Merci Lukas Guidet pour les photos (Son site est accessible en cliquant sur le mot Banane). Merci les Goules pour le show, et pour avoir utilisé une Keytar. Merci Papa Emeritus III pour son charisme. Merci Ghost pour tout. Comme le chantait Roky Erickson « If you have ghost, you have everything ». Je dirai que si vous avez vu Ghost, vous avez tout vu.