Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Arcane Roots + Enter Shikari – Transbordeur 04/02/15

Il faisait froid. Très froid. Trop froid. Heureusement, ma compère de One Standing (Qui nous fournit gracieusement en photos, et on la remercie), qui aime se faire désirer, arrive enfin. Accréditations en poche, il ne me reste plus qu’a me faire prendre en photo avec Rou Reynolds qui attendait au stand de Merch à l’entrée du Transbordeur. Une bonne surprise qui permet de bien lancer cette soirée.

une femme cherche homme

Eux, c’est Arcane Roots, trio Anglais formé en 2007, qui a sorti un album nommé « Blood and Chemistry » en 2013. Ils ont fait la première partie de Muse ou encore Biffy Clyro. Ce soir, ils sont en première partie d’Enter Shikari, et ce fut vraiment bon.

agence de rencontre 53

Une énergie de dingue, un set court mais terriblement intense. Arcane Roots est venu pour mettre une gifle au public. Nous gratifiant même d’un nouveau morceau, qui sera sur leur futur album, le trio a rempli son contrat : celui de chauffer la foule.

Commençons par les « points noirs ». Tout d’abord, pas de « Arguing With Thermometers », mais ça ce n’est que personnel. Ensuite, pas de « Sorry you’re not A Winner », chansons réclamée par une bonne partie du public, en vain. Enfin, le petit bémol, c’est qu’ils font la même setlist à chaque date. Avec leur catalogue de chanson y’avait moyen de varier les plaisirs. Et puis surtout, le rappel était en décalage complet avec le reste du show. Mais j’y reviendrai.

https://www.grannysmith.fr/cherche-homme-sur-badoo/

Porté par un jeu de lumières, à la limite de l’épileptique, les gars de St Albans débarquent sur « The Appeal & The Mindsweep I », première chanson de leur, excellent, nouvel album, The Mindwseep. Plus de « System… Meltdown », mais la chanson reste efficace pour lancer le concert.

Et puis en terme de violence, on a eu ce qu’il fallait. « Gandhi Mate Gandhi », ou l’engueulade habituelle est remplacée par un moment de « Can you Feel The Love Tonight » d’Elton John. « Mothership » juste extraordinaire, ou encore « Slipshod » qui m’a donné envie de foutre des pains à mes voisins, avant que je me rappelle que j’étais dans les gradins donc je me suis contenu. Mais c’était bon.

femme cherche homme libre

« Slipshod » qui était la deuxième chanson du rappel, après l’insipide « Dear Future Historians… » immense faute de gout dans une setlist presque parfaite. Au final, c’était vraiment un super concert. La musique du groupe est particulière, mais si vous êtes dans leur univers, je ne peux que vous conseiller d’aller les voir, ou ne serait-ce qu’acheter leur dernier album.

Poster un Commentaire

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén