Vendredi Warzone – Black Lives Matter

Cette semaine j’ai décidé de chambouler mon planning et de repousser à vendredi prochain l’épisode #29 de Vendredi Warzone. Je ne me sentais clairement pas de parler « simplement » de musique au vu de ce qu’il se passe aux USA et plus amplement dans le monde. Aujourd’hui je vais donc vous parler des initiatives de la part des groupes, des photographes et des médias de notre scène.

Je voudrais commencer cet article par un premier point que j’estime important dans ce combat. Je suis à catégoriser comme un ultra-privilégié parce que je suis un homme, blanc et hétérosexuel. En plus de cela j’ai eu la possibilité de faire des études et j’ai un travail qui me permet de vivre comme je le souhaite ; je suis donc bien plus privilégié que 99% des gens sur cette planète. J’en suis conscient et mon seul but est de m’éduquer afin de devenir une meilleure personne.

Le monde du HxC et ses dérivés est un haut lieu de protestation depuis toujours, pas étonnant quand on sait que ce style prend en majorité ses racines dans le punk. Si je vous dis Anti-Flag, Stray From The Path, Stick To Your Guns ou encore Jesus Piece, la première chose qui doit vous venir à l’esprit est le mot « engagé ». Il n’est donc pas étonnant de voir une vaste majorité de ces groupes prendre position durant cet épisode et de lever des fonds.

Voici une petite liste des actions menées actuellement ou qui viennent tout juste de se terminer :

Il y a aussi d’autres initiatives de la part de labels et de photographes du milieu :

Je n’ai bien sûr pas tout cité mais ce sont déjà des associations que vous pouvez aider financièrement en achetant une pièce de merch d’un groupe que vous aimez beaucoup. A noter aussi qu’aujourd’hui Bandcamp ne prend pas sa commission sur les ventes et qu’un paquet de groupes ont décidés de reverser aussi ces fonds, je vous laisse aller sur ce lien.


Si vous souhaitez vous éduquer comme moi sur cette immense problème de société la première chose à faire est d’écouter. Ecouter vos amis, vos connaissances et les inconnus qui vous parlent des problèmes qu’ils rencontrent à cause de leur couleur de peau (et cela vaut bien entendu aussi pour leur orientation sexuelle, religieuse, etc). Ensuite je vous conseille une lecture que j’estime presque obligatoire en tant que caucasien, c’est le livre « White Fragility: Why It’s So Hard for White People to Talk About Racism » de Robin DiAngelo que je suis actuellement en train de lire et qui est d’une rare puissance de compréhension.

De plus et parce que je pense que son travail mérite tout simplement d’être mis en avant, je vous conseille de lire cet article ainsi que les liens à l’intérieur de mon amie Mariam du webzine européen PlugIn : « Take It To The Streets ».

Et j’aimerai terminer ce papier en paraphrasant Stray From The Path dans le morceau « Plead The Fifth »: « welcome to melting-pot motherfucker and if you don’t like it, get the fuck out ».