Theizé Plaisir 2018 : Présentation de Nique Ton Plaisir

Après 4 années dans la sphère de la scène hip hop à distribuer des calottes de maçons dans des nuques de fragiles, Nique ton plaisir revient avec style…

Le retour de Vinny La peste et Doc Ta chatte au mic, voilà ce qu’on n’attendait plus. Depuis 6 mois, les rumeurs allaient bon train, on pouvait même lire un mystérieux message émanant du compte twitter officiel du groupe :

“J’ai niqué ta soeur dans la fiat panda, tu vas faire quoi ?”.

                                        

Ce que nous prépare Nique Ton Plaisir ? Un tour de chant traditionnel plein d’émotion, et ce sont les membres du groupe qui en parle le mieux :

“On est fidèle à nos racines, tu vois ? Notre rap sent la doudoune en saumure et le bal des classes de ton village de cuck.” – MC Pouilladoux, guitariste

 

“On me demande souvent comment faire pour devenir street cred… Pour ça, y a deux écoles : le ghetto blaster et la babouche dans le cul de ta soeur” – Manulik, bassiste intérimaire

 

“Si t’aimes les musclés, le roi Heenok, la branlette et la salade de fruit, va faire un tour au merch” – Vinny “lourd son” La Peste

 

 

Le groupe nous a convié en répétition : on arrive, on regarde, on admire les artistes.

 Nous voilà sur le parking d’un très ancien silo à grain. L’espace d’un instant, on hésite, on a dû se tromper, la 4G c’est plus ce que c’était.

 

Mais les doutes laissent place à la joie : droit sur nous fonce Mimy Bugsy, la claviériste et accessoirement chanteuse du groupe. Sa façon de se déplacer évoque aussi bien la plante carnivore que le serpent à sonnette. Elle nous demande “Vous avez trouvé facilement ?” et nous répondons par une remarque d’ordre météorologique. La conversation est lancée, on peut rentrer dans le vif du sujet.

 

 

 

A l’entrée, Akhenonoton nous tend d’énormes trois feuilles libanais qu’elle tient à bout de bras, on apprend qu’il s’agit du ticket d’entrée, un genre de sas de décompression avant d’attaquer dans le dur. Et on comprend mieux le comité d’accueil dès qu’on commence à mettre les pieds dans le studio qui les accueille : le ciel se couvre, le temps est à l’orage, ce qu’on voit dans ce studio ce sont d’énormes nuages de beuh, le genre synthèse météo france.

Le batteur du groupe, Savoisiano, nous tape sur l’épaule en nous tendant des paires de lunettes fumées “Pour que la musique vous respecte et vous craigne, faut porter des lunettes”. Alors on met les énormes montures et en avant Guingamp.

 

 

En exclusivité, nous avons assisté ce jour-là à ce que sera leur concert à Theizé Plaisir cette année. Contractuellement, il nous est difficile d’entrer dans les détails, le groupe mise sur l’effet de surprise d’un nouveau show haut en saveur mais si vous compter les voir sur scène à Theizé le 21 juillet prochain, voici quelques mots clés pour vous mettre l’eau à la bouche :

 

Patate de forain / aller retour bucco-dentaire / canon scié dans les culottes / bétonneuse / krav maga /

 

Avec ce retour gagnant, Nique ton plaisir prouvent, s’il le fallait, qu’ils sont toujours là pour péter des chevilles avec style et décontraction.

 

Écrit par Jimmy Kane

Photos et vidéo : Marc G. Alfano (Marco Si)