Music Monday #91 – Rezn – Waves Of Sand

Alors comme ça tu as préféré la pilule verte. Bienvenue dans cet univers parallèle. Tu seras accompagné des mots de Play To Die.

Il existe des trésors que l’on peut partager sans pour autant perdre de richesse. Des gâteaux que l’on peut fractionner à l’infini en pouvant malgré tout manger à sa fin. Rezn est ce trésor, ce gâteau : le partager avec tous nos lecteurs et lectrices ne nous fait rien perdre, bien au contraire. Rezn, c’est la pépite encore trop peu connue que nous tenons à vous faire découvrir. Groupe encore jeune mais qui se prépare déjà à sortir le 1er Octobre son 3ème album, le quatuor de Chicago propose un mélange de stoner, doom et psychédélique aux ambiances immersives marquantes.

C’est justement en annonçant leur 3ème opus Chaotic Divine que les américains nous ont donné le morceau du jour, le bien-nommé « Waves Of Sand ». Après leur split avec Lume et leur collaboration avec Catechism qui s’éloignaient tous les deux à divers degrés du style du groupe, la piste revient vers les sons que les fans de la première heure connaissaient.

Ce qui sera la 2ème chanson de Chaotic Divine est en fait une montée progressive posée sur une toile désertique et extraterrestre. C’est d’ailleurs selon le communiqué du groupe l’ambiance qui dominera, l’album devant présenter un monde de désert sans fin. La promesse est tenue, cette sensation de voyager dans une étendue aride inconnue se ressentant très aisément pour l’auditeur transporté par la voix du chanteur guitariste de Rob McWilliams. Les pistes de guitares sont aériennes, la basse de Phil Cangelosi est hypnotique et le saxophone envoûtant, pendant qu’à la batterie Patrick Dunn augmente la pression au fur et à mesure.

La distortion étant absente des deux premiers tiers du morceau, il faut attendre le dernier, après une montée frénétique de saxophone pour que Rezn se déchaîne. Le groupe nous envoie une déflagration, une vague de sables mouvementés où chaque élément est plus bruyant que jamais. Le morceau se termine par une retombée vers le calme du début, Spencer Ouellette nous jouant une sérénade au saxophone, qui vient se fondre dans le bruit d’une faune qui nous est étrangère.

« Waves Of Sand » est un single prometteur pour un des groupes les plus intéressants de l’univers stoner. Le titre laisse présager une immersion dans Chaotic Divine assez incroyable en sachant qu’on va trouver de l’oud, de la sitar, ou encore du bağlama. La description sur leur page bandcamp tout comme l’illustration d’Allyson Medeiros font saliver et ce n’est pas ce morceau qui va nous contredire. Rendez-vous à l’aube d’Octobre.