Music Monday #104 – System Of A Down – Protect The Land/Genocidal Humanoidz

On ne le répètera jamais assez, 2020 est une année étrange sur tous les points. Pour rajouter une pièce à l’édifice, on a eu le retour surprise de System Of A Down. Il faut dire que l’actualité ne leur a pas laissé de choix.

Le retour de SOAD est un fantasme qui dure depuis des années. Il faut dire que la discographie des californiens est proche de la perfection et qu’ils ont accompagné bon nombre de gens durant la décennie 2000. Malheureusement, depuis 2005, Serj Tankian et ses collègues se sont fait discrets en ce qui concerne les nouveautés.

Il y a bien eu des rumeurs, des photos, mais à chaque fois, rien n’en est sorti. Il faut dire que les divergences politiques et les égos de chacun n’ont pas forcément aidé à ce que le groupe arrive à trouver un point d’accord. Malheureusement, il existe un sujet qui est sur de rassembler le quatuor : l’Arménie.

Les quatre membres sont Arméniens d’origine et depuis leur création, ils ne sont jamais cachés de défendre la terre de leurs ancêtres souvent martyrisées par des guerres cruelles (Existe-t-il vraiment une guerre non cruelle finalement ?). Dans leurs clips, leurs paroles, SOAD a toujours défendu l’Arménie et fait parti de ceux ayant surement éveillé les consciences de quelques personnes sur le génocide ayant eu lieu en 1915.

Nous sommes en 2020 et ce scénario pourrait bien réapparaitre avec ce qu’il se passe au Haut-Karabargh ou Artsakh. Cette région auto-proclamée indépendante est depuis une trentaine d’année le théâtre d’affrontements entre Arméniens & Azéris. Si les habitants du territoire ne seraient pas contre une affiliation à l’Arménie, l’Azerbaidjan, soutenue par la Turquie, ne voit pas les choses de la même manière.

Ce qui nous amène aux affrontements violents qui ont lieu au moment où j’écris ces lignes. Une guerre ayant sorti SOAD de sa retraite pour deux titres en soutien direct à Hayastan. Deux morceaux qui sont des chutes du side-project de Daron Malakian (guitare/chant) : Scars On Broadway.

« Genocidal Humanoidz » fait moins de 3 minutes et te rentre dans le chou sans piège. Avec même un passage Blast beat du plus bel effet pour accentuer la violence du morceau.
« Protect The Land » est plus sur une ambiance à la Hypnotize. Chanson plus longue, plus mélodique avec le chant de Serj plus omniprésent. Et un clip qui montre les atrocités de la guerre sans détour.

Si vous souhaitez soutenir le groupe, les morceaux sont sur le Bandcamp officiel de SOAD. Il y a aussi une cagnotte d’ouverte sur les clips des deux morceaux pour faire des dons. Le retour de System Of A Down est une bonne chose, dommage qu’il ait fallu qu’une guerre en soit le déclencheur.