Vendredi Warzone #57 – Bloom

Après un détour par la France la semaine dernière, on retourne en Australie et plus précisément à Sidney pour que je vous parle un peu de melodic hardcore avec le groupe Bloom.

Cette semaine je souhaite remercier Spotify pour la découverte de Bloom au travers de la playlist du lundi matin, Discover Weekly, en fin d’année 2020. Le titre proposé était « Cure Me », le tout premier single du groupe ayant vu le jour en 2017.

Bloom est signé chez Greyscale Records (oui, le même label que Justice For The Damned il y a deux semaines ici même) depuis 2019 ce qui permit au combo de sortir son deuxième EP en 2020. Intitulé In Passing celui-ci nous offre cinq titres toujours dans la veine melodic hardcore à la Counterparts, Touché Amoré ou un peu Casey et c’est toujours un plaisir d’avoir un nouveau groupe dans cette veine. Sur un autre sujet on notera la pochette absolument magnifique pour cet album, la peinture est quelque chose de très rarement utilisé dans notre scène alors ça fait du bien de voir un peu de nouveauté.

Si j’avais beaucoup aimé Past Tense en 2018, In Passing est vraiment un double cran au-dessus de son prédécesseur avec une petite préférence pour le titre « June » (et pas seulement car c’est mon mois de naissance). L’influence de Casey sur l’album Love Is Not Enough est vraiment très forte sans les passages en spoken words des anglais mais ce n’est pas pour me déplaire tant j’adore cet album. Dans tous les cas j’attend avec impatience un premier album et un passage en Europe pour Bloom car le potentiel est présent !