Lettre ouverte au Hellfest.

Cher Hellfest,

Au moment de la divulgation de ton programme pour 2022, nous avons tous éructé de joie devant la ribambelle de groupes prévue. Après ces mois, ces si longs mois sans concert, l’horizon semble enfin se dégager et la perspective de tous se retrouver sur les terres clissonaises nous a remis un coup au moral.

Malheureusement, la joie s’est transformée en dégoût et tristesse quand nous avons vu certains des noms que tu nous proposais. En premier lieu, Guerilla Poubelle. Les accusations portées sont graves et en décidant de les conserver, tu montres ton manque de discernement vis-à-vis de cette situation.
On peut également déplorer les récentes prises de position de Tagada Jones, visé de par ses liens avec le producteur Rage Tour (dont le chanteur guitariste de Tagada Jones est bookeur et co-fondateur), qui n’a pas fait preuve d’une grande décence au milieu de ce marasme et a préféré menacer de porter plainte pour diffamation que d’apporter son soutien aux victimes. Et si jamais tu as besoin d’avoir la mémoire rafraichie, je te repose l’enquête de Mediapart à ce sujet. Ça ne mange pas de pain.

Cette programmation suit ton communiqué raté de 2019 qui avait déjà mis le feu aux poudres. En tant que festival majeur Français et phare de la musique Metal dans l’Hexagone, tu ne peux pas te permettre de cracher sur les victimes d’agression de cette manière. Toi qui aimes allégrement surfer sur « La Grande Famille du Metal », tu aurais dû être irréprochable en décidant de te séparer de deux de tes membres. Ce n’est pas comme s’il n’y avait pas d’autres groupes disponibles (et bien meilleurs mais ça, c’est un avis purement personnel).

On rajoutera aussi la présence de Down, emmené par Phil Anselmo, qui n’a plus rien à foutre dans un festival suite à ses bras levés et ses « White Power » plus que gênants. Dans une sphère où tout un genre est problématique (coucou le NSBM), évitons de ramener d’autres personnes nauséabondes.

Hellfest, nous t’aimons sincèrement et si nous écrivons ça, c’est parce que l’on souhaite te voir le mieux possible. En tant que leader, tu dois avoir une exemplarité et des décisions qui éclaboussent le reste de ce milieu. On sait à quel point composer un line-up est d’une complexité folle, mais on espère que d’ici quelques jours/semaines, tu nous annonceras que ces groupes ne seront plus présents à Clisson en 2022.

Si tu as peur des répercussions, dis-toi une chose : Il est plus facile de se regarder dans le miroir quand on est convaincu d’avoir effectué la bonne action. Et pour les quelques personnes qui gueuleront de l’absence des groupes incriminés, elles font aussi partie du problème. La scène Metal doit avancer vers le mieux et non plus rester une communauté bloquée en 1980. Tire-nous vers le haut Hellfest, tu en as le devoir.

Cordialement,

L’équipe Granny Smith.