Music Monday #110 : Rush – 2112

En ce jour du 21 décembre, il n’y avait qu’une seule possibilité pour ce Music Monday. Un seul groupe se devait être à l’honneur : Rush

Rush, bien plus qu’un trio, bien plus que de la musique. Je vous en ai largement parlé à travers les 9 années d’existence de ce site, ou bien lors des articles cette année consacrés au « Professeur » Neil Peart malheureusement décédé en janvier 2020. Rush, c’est un groupe qui m’a marqué pendant ma construction d’homme et de fan de musique. Il était donc inconcevable que je ne célèbre pas le 21/12 comme il se doit.

2112 est un album de Rush sorti en février 76. Un pied de nez à leur label de l’époque qui souhaitait voir les Canadiens arrêter les longues fresques et le prog pour quelque chose de plus vendeur. Il faut dire que l’échec de Caress Of Steel avait refroidit les patrons d’Anthem. En guise de réponse, Geddy Lee et ses amis sortent une des pièces majeures de l’histoire de la musique Prog.

Une première face avec la chanson éponyme, chef-d’œuvre incontesté du genre. Une fresque dystopique dans un futur privé de culture où notre protagoniste tombera sur un artefact du passé : une guitare. S’en suit une histoire avec de la tristesse, des attaques et un message final devenu légendaire :

Attention all Planets of the Solar Federation
Attention all Planets of the Solar Federation
Attention all Planets of the Solar Federation

We have assumed control
We have assumed control
We have assumed control

3 lignes de 7 mots suivies de 3 lignes de 4 mots. 21-12. Une fermeture à la hauteur du génie des trois comparses qui créent une magnifique épopée sublimée par le talent de chacun à son poste. Des lignes de basse puissantes de Geddy Lee, aux roulements parfaits de Neil Peart en passant par les riffs & les solos majestueux d’Alex Lifeson. Sans parler des paroles magnifiques, portées par un Lee au sommet de son art.

Cet album est devenu tellement emblématique que depuis des années, les fans célèbrent chaque 21/12 en hommage à ce disque ayant marqué les esprits. L’occasion de vous poser encore une fois la très belle vidéo de Reign In Prog à son sujet. Car si aujourd’hui je m’attarde sur la chanson titre, sachez que le reste vaut clairement le détour.

En tant que fan de Rush, je m’en serai voulu de ne pas rendre encore une fois hommage au génie créatif du trio, qui plus est en ce jour saint. Geddy, Neil, Alex, merci énormément. Bon Rush Day à vous tous.